Comparaison de la dépigmentation gingivale au laser Er:YAG et à la fraise diamantée : une étude clinique pilote.

Simon Haddad, Nadim Mokbel, Carole Chakar

Abstract


Gingival hyperpigmentation is most often physiological, due to a large production of melanin by melanocytes. The elimination of gingival stains is performed for aesthetic purposes. Bur abrasion is one of the most commonly used methods. Recently, the use of the Er:YAG laser is one of the most discussed gingival depigmentation techniques in the literature. The major problem encountered after all the depigmentation treatments is the recurrence of colorations. The objective of this study is to compare recurrence rates after 6 months of gingival depigmentation, using the Er:YAG laser and a diamond bur.

24 hemi-arches in 8 patients were selected. A split-mouth model was adopted: half of the arch was depigmented using the bur, the other half with the Er:YAG laser. The evolution of the treated sites was followed clinically at 6 months postoperatively, using the DOPI index. Comparison of the average DOPI obtained after bur abrasion and ablation with the Er:YAG laser showed no statistically significant difference in the gingiva repigmentation at 6 months between bur-treated sites compared to the sites treated using the laser (p >0.05). The two techniques are efficient, since the average DOPI has significantly decreased between T0 and T6 in both cases (p <0.001), but none of them showed a complete absence of recurrence at 6 months, and none seems more effective than the other in the intensity of recurrence at 6 months.
The two techniques were equivalent regarding the recurrence of gingival
pigmentations at 6 months postoperatively. A larger sample and a longer follow-up will be needed to confirm these results.

 

Résumé


L’hyperpigmentation gingivale est souvent de cause physiologique, due à une production excessive de mélanine par les mélanocytes. L’élimination des colorations gingivales est réalisée à des fins esthétiques dans la majorité des cas. Le fraisage est l’un des moyens les plus communément utilisés par les praticiens. Récemment, l’utilisation du laser, le laser Er:YAG en particulier, figure parmi les techniques de dépigmentation gingivale les plus débattues dans la littérature. Le problème majeur rencontré après tous les traitements de dépigmentation est la récidive des colorations. L’objectif de cette étude est de comparer les taux de récidive à 6 mois postopératoires de la dépigmentation gingivale aussi bien au laser Er:YAG qu’ à la fraise diamantée.
8 patients ont participé à l’étude. Un modèle « split-mouth » a été adopté: la moitié de l’arcade a été dépigmentée par fraisage, l’autre moitié au laser Er:YAG. L’évolution des sites traités a été suivie cliniquement à 6 mois post-opératoires, à l’aide de l’indice DOPI (Dummett-Gupta Oral Pigmentation Index). La différence entre le DOPI moyen obtenu après fraisage et de celui post-ablation au laser Er:YA n’était pas statistiquement significative à 6 mois, (p > 0,05). Les deux techniques sont efficaces, vu que le DOPI moyen a significativement diminué entre T0 et T6 chez tous
les patients (p < 0,001). Toutefois, aucune d’entre elles n’a démontré
une absence totale de récidive à 6 mois et aucune ne semble plus efficace que l’autre quant à l’intensité de la récidive à 6 mois. Un échantillon de taille plus grande, ainsi qu’un suivi sur une plus longue période sont nécessaires pour confirmer ces résultats.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.