Implant macro-design and primary stability, an ex vivo study.

Emile Chrabieh

Abstract


The aim of the study was to compare the impact of three different 

implant macro-designs on the primary stability.

25 cylindrical non self-tapping implants (Straumann® SP/TL), 30

hybrid self- tapping implants (Straumann® BL) and 30 tapered self-

tapping implants (Straumann® BLT) with the same diameter and

length (4.1/10mm) were inserted randomly in 30 different bone bloc

types on beef ribs. The assessment of the primary stability was car-

ried out by recording the maximum insertion torque IT (DTA device)

and the implant stability quotient ISQ using the resonance frequency

analysis RFA (with the Osstell device) for each implant design in a

same quality of bone.

In all bone types mingled, BLT implants showed significantly higher

mean insertion torque  when compared to TL and BL with respectively 59.97, 48.82 and  

31.06 (p<0.0001 each as per the Anova test) and higher mean ISQ

with respectively 85.17, 81.60 and 80.67 (p<0.0001 each as per the Anova test). These higher values for the BLT were very important in bone type II and III. 

Within the limitation of this study, the tapered self-tapping implant

(Straumann® BLT), showed a better primary stability in all types

of bone which promises its indication in immediate placement and

loading and in immediate loading in soft bone.

The two methods used to assess the primary stability of the differ-

ent implant macro-designs, the maximum insertion torque and the

resonance frequency analysis, showed a weak correlation.

Further clinical studies are required to better evaluate the dif-

ferent biological responses to this enhancement of the primary

stability.

 

Résumé
L’objectif de l’étude était de comparer l’impact de trois différentes
macro-géométries d’implants sur la stabilité primaire.
25 implants auto-taraudants cylindriques (Straumann® SP / TL), 30
implants auto-taraudants hybrides (Straumann® BL) et 30 implants
auto-taraudants coniques (Straumann® BLT) de même diamètre et
longueur (4.1 / 10 mm), ont été insérés de façon aléatoire dans 30
différents types de bloc osseux sur des côtes de bœuf. L’évaluation
de la stabilité primaire a été effectuée en enregistrant le
couple maximal d’insertion IT (appareil DTA) et le quotient de
stabilité des implants ISQ à l’aide de l’analyse de la fréquence de
résonance magnétique RFA (avec le dispositif Osstell) pour chaque
forme d’implant dans une même qualité d’os.
Dans tous les types d’os confondus, les implants BLT ont présenté
un couple d’insertion moyen significativement plus élevé que les
TL et BL avec respectivement 59,97, 48,82 et 31,06 (p <0,0001
selon le test Anova) et des valeurs du ISQ plus élevées respective-
ment avec 85.17, 81.60 et 80.67 (p <0,0001 chacun selon le test
d’Anova).
Ces valeurs plus élevées pour l’implant BLT étaient plus remarqua-
bles dans les os de type II et III.
Dans la limite de cette étude, l’implant conique auto-taraudant
(Straumann® BLT) a montré une meilleure stabilité primaire dans
tous les types d’os ce qui promet son indication lors d’une mise
en temporisation immédiate, dans une mise en charge immédi-
ate même dans un os de type mou. Les deux méthodes utilisées
pour évaluer la stabilité primaire des différentes macro-géométries
d’implant, le couple maximal d’insertion et l’analyse de la fréquence
de résonance magnétique ont montré une faible corrélation.
D’autres études cliniques sont nécessaires pour mieux évaluer les
différentes réponses biologiques à cette amélioration de la stabilité
primaire.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.